You are currently viewing Le cuivre a toujours été un grand allié dans la lutte contre les maladies

Le cuivre a toujours été un grand allié dans la lutte contre les maladies

La première utilisation médicinale enregistrée du cuivre se trouve dans le papyrus d’Edwin Smith, écrit entre 2600 et 2200 av. Le document indique que le cuivre était déjà utilisé dans l’Egypte ancienne pour stériliser les plaies et même l’eau potable. De plus, des parties d’épées fabriquées à partir de ce matériau ont été utilisées pour réduire les infections des soldats blessés au combat. En 1867, le docteur Victor Burg a déterminé que les personnes qui travaillaient avec du cuivre ou certains de ses alliages étaient protégées lors des épidémies de choléra qui ont frappé le continent européen dans la seconde moitié du XIXe siècle.

Le cuivre étant antimicrobien et antiviral, même s’il devient terne ou même de couleur verte, il ne perd jamais sa capacité à tuer les bactéries et les virus en quelques minutes ou heures. Dans une étude de 2015, quatre scientifiques américains ont prouvé que le cuivre tue en fait une longue liste de microbes, y compris les norovirus, les infections à estaphylococo aureus résistant à la méthicycline (SARM), les souches d’E. coli et les souches de coronavirus, y compris le coronavirus actuel COVID-19.

Laisser un commentaire