You are currently viewing Cuivre : Le bouclier contre les micro-organismes

Cuivre : Le bouclier contre les micro-organismes

Le cuivre et ses propriétés antimicrobiennes apparaissent comme un bouclier pour stopper la propagation du covid-19 sur les surfaces, selon des études et des experts. Un groupe scientifique, composé d’experts des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis, de l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) et de l’Université de Princeton, a publié dans le magazine « The New England Journal of Medicine » une analyse qui a montré que sur le cuivre, le coronavirus ne durait que 4 heures à sa surface, contre jusqu’à 3 jours sur du plastique ou de l’acier inoxydable.

Au Chili, Codelco – en collaboration avec des entreprises nationales – promeut depuis plusieurs années l’utilisation du métal rouge dans le contrôle des micro-organismes tels que les bactéries, les champignons et les virus. Au sein de l’entreprise de cuivre, les directions du développement durable et de l’innovation ont piloté cet effort.

Víctor Dörner, de la direction du développement et de l’innovation de la division El Teniente, explique que les développements au Chili sont allés au-delà du cuivre métallique et ont pu transmettre les propriétés du cuivre à différents produits. « Aujourd’hui, nous avons des matériaux disponibles au Chili tels que les textiles, les mélamines et les polymères avec du cuivre fabriqués pour la protection des personnes. Ainsi, la principale exportation du Chili a donné une valeur supplémentaire aux différentes industries locales », dit-il.

« Le cuivre a déjà démontré son efficacité antimicrobienne dans des industries telles que le lait, le saumon et l’agriculture, en utilisant des outils avec du cuivre métallique. Une deuxième vague vient avec l’utilisation de nanoparticules de métal rouge qui sont utilisées dans l’habillement et la construction », ajoute Dorner.

Codelco est actuellement à la recherche de nouvelles applications textiles dans l’industrie nationale. Il existe déjà sur le marché des chaussettes et d’autres vêtements qui utilisent du cuivre, mais d’autres utilisations sont recherchées dans les sous-vêtements et les premières couches.
Dans la construction, les mélamines de cuivre existent déjà, mais maintenant sont apparus des fournisseurs de vernis aux particules de cuivre qui proposent de réduire la permanence des micro-organismes sur les surfaces où il est appliqué.

« En tant qu’entreprise, nous sommes intéressés par l’utilisation de vernis pour peindre des surfaces très exposées telles que les repose-mains des bus ou les vestiaires de nos ouvriers. En général, dans tout ce qui concerne la construction, il existe de nombreuses façons de profiter des avantages du métal. Dans les tissus avec du cuivre, nous sommes intéressés à fabriquer des masques pour nos travailleurs et nos communautés », a-t-il souligné.

Source

https://www.codelco.com/el-cobre-adquiere-protagonismo-en-la-lucha-contra-el-covid-19/prontus_codelco/2020-06-09/121915.html

Laisser un commentaire